mediation

Que faire face à 2 personnes en conflit ?

1

Quand 2 personnes qui vont sont chères s’échangent des mots peu doux en face de vous, que faites-vous ? Intervenez-vous au péril de votre vie ou de votre “confort émotionnel” ?

Voici un article explorant les besoins insatisfaits lors d’un tel événement. Et une réflexion sur comment “oser dire”.

Comment, tu veux des chaussures à 180 euros !!!!

Voici un dialogue entre une mère et sa fille en face du père. Toute ressemblance avec des personnes réelles ne serait que pure coïncidence.

  • Mère : comment, tu veux une paire de chaussures à 180 euros ! As-tu au moins notion de ce que coûte la vie Plus >

Besoin de toi ou besoin de sécurité ?

4

Le besoin est indépendant du temps et de l’autre. Dans une récente médiation de couple, la femme (F) précisait son besoin ainsi à son compagnon (H) : “J’ai besoin que tu sois là quand j’ai besoin de toi”. Quel est le besoin caché ? Est-ce un besoin d’amour ? Le besoin et la demande sont-ils clairs ?

Voici le dialogue…

Déroulement de la séance de médiation

F (femme) : j’ai besoin que tu sois là quand j’ai besoin de toi.

H (homme) : tu as besoin de ma présence ?

F : oui.

H : tu es rassurée quand je suis à tes côtés ?

F (se pendant en arrière sur sa chaise) : oui.

H : tu as besoin de sécurité Plus >

Je suis triste de perdre la connexion avec toi…

3

Le point crucial d’une séance de médiation est la reformulation des besoins de chacun. Il est possible, dans un groupe, de prendre un représentant de la personne avec qui vous voulez effectuer la médiation. En voici un exemple.

La personne, un homme, souhaitait aborder avec sa compagne dépendante de l’alcool. Nous avons respecté les étapes de la médiation en la précédant de deux prémédiations particulières.

1. 1er entretien préliminaire avec le partenaire

Il est essentiel, dans cet entretien préliminaire, de recentrer la personne sur ses besoins et non sur un jugement sur sa partenaire. Dans Plus >

Imaginez une médiation entre la cigale et la fourmi

2

Vous vous rappelez les paroles de la fable de La Fontaine, sur la cigale qui, quand la bise fut venue, alla crier famine chez sa voisine la fourmi, la priant de lui prêter quelque grain pour subsister jusqu’à la saison nouvelle ?

Examinons le discours violent de la fourmi avant d’instaurer une communication bienveillante s’appuyant sur les besoins de chacun.

La communication violente de la fourmi

Voici le texte de la fable…

Que faisiez-vous au temps chaud ? Dit-elle à cette emprunteuse. – Nuit et jour à tout venant Je chantais, ne vous déplaise. – Vous chantiez ? j’en suis fort aise. Eh Plus >

Comment aider son partenaire à vivre ses états d’âmes ?

6

Nous nous sentons souvent démunis quand notre partenaire est triste, en colère ou a peur. Que faire pour l’aider ?

Tout d’abord, acceptez votre impuissance et votre innocence

Accepter son impuissance permet de ne pas vouloir trouver une solution à tout prix. Un premier pas est de reconnaître le sentiment, d’aider son partenaire à être conscient de son état d’âme. Si vous l’aimez, aidez-le à s’aimer.

Nous ne sommes jamais responsable de la réaction de l’autre. Nous sommes peut-être à l’origine du stimulus, mais pas du sentiment. Celui-ci vient du besoin couvert ou non de notre Plus >

Haut de page