Groupe de pratique

Entraînez votre coeur de girafon

3

Lors de notre dernier groupe de pratique, nous avons expérimenté la recherche de besoins derrière une phrase “anodine” ou non, tels des girafons de Marshall Rosenberg.

Coeur de girafon

Voici les phrases et le résultat avec le besoin qui “résonnait” le plus chez la personne concernée, écrit en italique.

  • J’ai peur de dire quelque chose qui blesse : besoin de s’accepter tel que l’on est. Comme le dit Marshall Rosenberg., si vous ne voulez déplaire à personne, soyez mort.
  • J’apprécie mal quand on me reproche quelque chose que je n’ai pas fait : besoins de connexion, d’équité, d’amour, de Plus >

Comment sortir du jeu victime et persécuteur ?

10

A la fin d’un séminaire de communication bienveillante, je fus très étonné par la réaction de certaines participantes, me reprochant ce que j’avais pu leur dire pendant le séminaire ou me posant des questions dont j’avais du mal à comprendre l’intention, pressentant leur position de victime, m’accusant implicitement d’avoir été leur persécuteur.

J’étais frustré de ne pas avoir réussi à faire passer un message de prise de responsabilité de nos émotions dans la communication bienveillante. Grâce à notre dernière séance de pratique, j’ai pu ouvrir une stratégie de réponse. Dans cet article, Plus >

Trouver le OUI derrière le NON

0

Quand une personne vous dit non, elle dit oui à un de ses besoins.

Voici un exercice assez simple que vous pouvez pratiquer en groupe. Une personne dit ce qu’elle ne veut pas et les autres membres du groupe de pratique CNV cherchent le besoin insatisfait.

Je ne veux pas

Voici quelques affirmations “négatives”. Trouvez le besoin à satisfaire :

  • Je n’ai pas envie de boire.
  • Je n’ai pas envie de te parler.
  • Je n’ai pas envie de faire l’exercice.
  • Je n’ai pas envie d’aller avec toi en vacances.
  • Je n’ai pas envie d’écouter François Hollande à la télévision.
  • Je n’ai pas envie de manger de ton pâté Plus >

Célébrer ses besoins de valorisation, de respect mutuel et d’harmonie en groupe

0

Comment célébrer ses besoins en groupe ? Comme autour d’un feu de camp.

Dans notre groupe de pratique, nous l’avons fait à partir de la colère. Voici le protocole que nous avons suivi et le résultat pour 3 personnes.

Le protocole bienveillant : lâcher son chacal pour mieux célébrer son besoin

Voulant d’abord tester les bienfaits de lâcher son “chacal” avant de chercher son besoin insatisfait, j’ai proposé de dire tout le “mal” que l’on pense d’une personne en 2 étapes :

  • D’abord, étiqueter la personne, en l’affublant de noms délicats.
  • Puis, attaquer son comportement, lui dire ce qu’elle a Plus >

Il a très mal réagi à ce que tu lui as dit…

0

Comment réagir quand quelqu’un vous fait cette déclaration, souvent de manière décalée dans le temps ? Comment réagir de manière bienveillante quand elle vous reproche un comportement passé ? Un peu comme l’archange Michel pesant les âmes le jour du jugement dernier, un mini-jugement en attendant l’ultime ?

Dans un article précédent, nous avons abordé les bécasses, quand une personne vous parle d’un tiers absent. Dans celui-ci, votre interlocuteur vous implique dans le vécu du tiers absent.D’où l’importance de soigner vos besoins…

Nous commencerons par 3 exemples vécus pour planter le Plus >

Haut de page