Cela ne m’intéresse pas du tout

Comment réagissez-vous quand quelqu’un vous fait part de son manque d’intérêt à votre discours qu’elle trouve inintéressant ?

Et quels peuvent bien être ses besoins insatisfaits ? Supposons que B réponde « cela ne m’intéresse pas » à ce que lui a dit A.

Les besoins de A

Pourquoi nous arrive-t il de parler pour ne rien dire ? Si vous pensez à haute voix, vous prenez le temps d’autrui. Les déclarations concernaient des moments passés, difficiles ou non (j’avais mal aux dents, mon week-end s’est vraiment mal passé, j’ai rencontré une personne de mon école, c’était agréable de faire à manger pour les enfants avec ma compagne), des événements actuels (c’est difficile avec les enfants quand il pleut) ou des événements à venir (c’est bientôt les vacances). Les besoins étaient :

  • Besoin de partage (sur des événements passés ou à venir) qui peut être un besoin de deuil ou de célébration.
  • Besoin de soutien (trouver éventuellement des solutions sur des événements actuels ou passés difficiles).
  • Besoin d’empathie (actuel).

Quelquefois, cette confusion vient de la difficulté à distinguer le besoin insatisfait dans le passé et le besoin à satisfaire dans l’échange actuel. D’où l’intérêt à démêler le passé du présent en posant la question « et maintenant, es-tu toujours déçu ? » par exemple pour ramener la personne au temps présent ou en lui posant la question « Et maintenant, quelle est ta demande ? » pour la clarifier.

Les besoins de B

Le besoin le plus courant est un besoin de légèreté. La personne n’a pas envie de vivre les soucis de A sans que celle-ci lui demande. Marshall était capable de laisser parler une personne pendant longtemps sans l’interrompre. Dans un séminaire à Lyon, une personne se plaignit pendant une heure et parlait de ses envies suicidaires. Quand elle demanda à toute l’assemblée de chanter avec elle, Marshall lui fit remarquer qu’il y avait une personne qui attendait depuis une heure de travailler avec lui. Une autre stratégie est de changer de conversation, de faire une blague pour s’évader du monde de A.

Le besoin de tranquillité est un besoin proche. « Cela ne m’intéresse pas » signifie alors « ce n’est pas le bon moment ».

La clarté de l’objectif est aussi courante. Entendre une personne sans savoir ce qu’elle désir peut mettre mal à l’aise. Une réponse pourrait être « Tu veux trouver une solution ou désire-tu uniquement te plaindre ? » ou « je viens bien continuer la conversation si l’objectif est clair »

Préserver son temps semble évident mais est apparu en dernier lieu. La réponse peut être « j’ai un quart d’heure devant moi ». A une personne bouddhiste qui voulait absolument me raconter les paroles qu’il entendait de son maître Rimpoche, je lui ai dit que je n’avais que 20 mn à lui consacrer. Il ne m’a pas recontacté.

En résumé

Voici un dessin résumant les besoins de chacun.

Une personne a été contente qu’on lui réponde ainsi car cela a satisfait son besoin d’authenticité.

Si vous êtes en face d’une personne dont le discours ne vous intéresse pas, aidez-là à clarifier sa demande actuelle, à faire la différence entre le présent, le passé et l’avenir.

Si vous avez des remarques, laissez-moi un commentaire.

3 réflexions au sujet de « Cela ne m’intéresse pas du tout »

  1. Bonjour Monsieur Michel DIVINE,

    Je suis infirmière de formation, exerçant depuis 2009 dans mon service à savoir la chirurgie, j’ai entamé la formation de cadre de santé.
    je suis intéressée par la communication bienveillante pour le bien être de mon équipe raison pour laquelle je me suis procurée votre ouvrage.
    mon travail de fin d’étude porte sur cette dite communication et ma difficulté réside sur le fait que je n’arrive pas à trouver des articles scientifiques
    présentant une méthodologie de recherche sur la quelle je pourrais me baser et pouvoir faire une comparaison afin d’affirmer ou d’infirmer mes dires.
    Si vous pourriez m’aider dans ce sens c’est à dire:
    – des liens gratuits ou payants;
    – ouvrages ou revues ou articles dans lesquelles je pourrais retrouver une méthodologie de recherche.

    Je vous remercie grandement pour votre prompte réaction à ma première demande.

    Bien à vous

    • je n’ai pas grand chose à vous mettre sous la dent. J’ai mis dans mon livre les références que je pensais nécessaire. Pour moi, la CNV est la seule à avoir des concepts clairs, ce qui est en grande partie « scientifique ». Le plus important est de clarifier votre intention pour pouvoir la partager avec votre équipe, avoir le pouvoir avec et non le pouvoir « sur ». Voici un lien sur la sociocratie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
40 ⁄ 20 =


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.