C’est compliqué

J’ai horreur que l’on me prononce cette phrase stimulus et j’ai tendance à juger la personne qui me la prononce comme incompétente, incapable de faire preuve de pédagogie et de répondre pas à mon besoin d’apprentissage.

C'est compliqué
C’est compliqué

Alors, j’ai voulu explorer si c’était le cas de tout le monde.

Pourquoi est-ce si compliqué ?

Cherchons les besoins de celui qui prononce la phrase. Ce peut être un « ça ne m’intéresse pas » parce que j’ai besoin de préserver mon temps ou « je ne veux pas en parler » parce que je suis gêné qui peut correspondre à un besoin d’intimité.

Ce peut être enfin, « je ne suis pas disponible pour en parler maintenant » ou « c’est compliqué pour moi actuellement« , montrant son impuissance face à la situation décrite.

Comment réagir ?

Les besoins insatisfaits de celui qui « reçoit » la déclaration sont des besoins de connexion, d’empathie. Une personne a approuvé la réponse car elle confirmait que ce qu’elle vivait était vraiment compliqué. Sa « plainte » a ainsi permis d’établir une connexion. C’est le seul cas où la réponse « c’est compliqué » était acceptée .

Il était possible de répondre « tu ne veux pas en parler maintenant ? » ou « tu es un peu perdu ? » à notre phrase stimulus…

En conclusion : empathie ou non ?

Voici un schéma représentant les besoins de nos deux protagonistes :

Le besoin premier est un besoin d’empathie, rarement un besoin d’apprendre et, dans un seul cas, notre calimero fut content qu’on lui dise que c’était compliqué, confirmant son impuissance et sa non-action… Le reste du temps, les personnes ont été déçues de ne pas recevoir d’empathie.

Si vous avez des remarques, laissez-moi un commentaire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
7 + 7 =


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.