Si vous voulez favoriser un partage équilibré de la parole et éviter les interruptions intempestives, un symbole (un bâton de parole, une plume, un boomerang, un instrument de musique…) est indispensable.

Voici quelques réflexions venant du “Little Book of Restorative Discipline for Schools” 

Le bâton de parole symbolise le droit à la parole

Le plus simple est de faire tourner le bâton dans le cercle. Ainsi…

  • Il favorise l’écoute et la reformulation car chacun doit attendre d’avoir le bâton pour parler et reste plus concentré sur ce que dit le détendeur du bâton qu’à sa réponse.
  • Il empêche les débats entre 2 personnes.
  • Il encourage la responsabilité de chacun de parler. Dans certains groupes, tels ceux de Guy Corneau, la personne garde le bâton un certain temps sans parler.
  • Il renforce l’égalité du temps de parole.

Quelques règles à suivre

Voici des règles que vous pouvez rappeler avant la conférence

  • Ne parlez qu’avec le bâton dans la main.
  • Etre respectueux de la parole d’autrui, même si l’on est pas de son avis.
  • Parler de soi avec honnêteté.
  • Parler brièvement afin que chacun ait l’opportunité de parler.
  • Passer le bâton si vous ne voulez pas parler (dépend des groupes).

Des plus et des variantes

  • Choisir le symbole en commun : une plume comme gage de douceur et de paix, un boomerang pour montrer que la bienveillance de la parole revient, comme la violence.
  • Garder quelqu’un responsable de distribuer la parole, de rappeler le rôle du bâton de parole.
  • Quelquefois, le bâton représente seulement le sujet…

Vous avez d’autres remarques ou expériences ?