Comment favoriser l’harmonie dans la famille

Que se passe-t-il quand une mère est dérangée par un dialogue entre ses deux enfants ?

Si elle se trouve au milieu du triangle dramatique de Karpman, la maman Sauveuse volera au secours de la petite soeur Victime en faisant passer la grande soeur comme une Persécutrice. Que peut-elle faire dans de telles conditions ? Faire preuve de bienveillance. Voici un exemple de résolution faisant appel à la CNV et la sociocratie.

L’observation

La grande sœur a dit à sa petite sœur :

Tu manges n’importe comment !

Une première réaction « institutionnelle » serait de réagir en faisant appel à une justice plus ou moins divine et punitive en déclarant avec bonne conscience à la grande sœur qu’elle n’a pas à parler ainsi. Ce serait de la justice punitive et non réparatrice.

Les besoins sous-jacents

Comme le plus difficile est de rester en paix pour être empathique avec autrui, commençons par explorer les besoins de la mère.

Le besoin d’harmonie de la mère sauveuse

Un premier besoin est un besoin de paix. Souvent, le Sauveur est compulsif et ne supporte pas le mal être, supposé ou réel de la Victime. Dans notre cas, dans la famille, nous avons trouvé un besoin d’harmonie

Le besoin d’équilibre de la grande sœur persécutrice

Souvent, le Persécuteur a le plus besoin d’amour et de compassion. Dans notre jeu de rôle, les besoins exprimés furent de valorisation, de reconnaissance et d’équilibre. Le dernier fut le plus important et elle l’a exprimé ainsi.

J’aimerais que tu aies les mêmes standards pour elle que pour moi.

Une solution couvrant le besoin d’harmonie de la mère et d’équilibre de la grande sœur est de proposer à la grande sœur de dire quand son besoin n’est pas couvert et d’en parler avec sa mère. Cela peut signifier qu’une compensation est possible si l’équilibre n’est pas respecté quand la grande sœur a l’impression d’être défavorisée par rapport à sa petite sœur. Ce besoin d’équilibre est sous-jacent dans les organisations, ce que certains appellent justice.

Le besoin d’autonomie de la petite sœur Victime

La petite sœur, quand sa grande sœur lui demande de manger « correctement » a un besoin de paix et d’autonomie. Ses besoins ne sont peut être pas satisfaits avec la mère, mais il est difficile de trouver une solution couvrant la situation initiale, celle-ci ne venant pas d’un comportement de la petite sœur vis-à-vis de la mère. Une médiation entre les deux filles parait nécessaire.

Une résolution possible

Afin de satisfaire le besoin d’harmonie de la mère dans la famille, il est important de définir un « contrat familial » de « règles de bonne conduite » pouvant être définies en commun et redéfinissables si elles ne remplissent pas leur objectif. Comme toute demande, il est préférable que ces règles soient positives et non des interdits.

La gouvernance consiste à définir la manière dont sont prises les décisions. La sociocratie, qui préconise le consensus est un excellent outil pour prendre des décisions en famille si cette méthode est comprise et acceptée.

Pour aller plus loin

Ce sujet sensible a intéressé beaucoup d’auteurs… En voici quelques-uns :

Un livre d’Alfie Kohn

Un livre de Marshall

Deux livres de Thomas Gordon :

Le livre de référence sur la sociocratie.

La photo est de Sebastian Danon.

Si vous avez des remarques, laissez-moi un commentaire.

4 réflexions au sujet de « Comment favoriser l’harmonie dans la famille »

  1. Pourquoi une maman ?
    Un papa doit il utiliser une autre méthode sans CNV ni sociocratie ?
    Votre exemple ne trahit-il pas des valeurs sexistes ?
    N’est ce qu’un réflexe acquis que vous avez à coeur de combattre mais qui vous a échappé?

    • Une maman parce que c’est elle qui a amené son cas en groupe de pratique… J’aurais aimé lire vos intentions avant les questions.

  2. je vous remercie pour otre article mais une autre configuration est la problematique familialle.
    Mere de 4 enfants j ain la chance d etre la mere de 4 enfants heureux qui vont bien et qui ont une grande ampathie etre eux!

    Ce qui n est pas le cas avec mes frere et soeurs!
    mes deux soeurs la 3 eme et 4eme dans la fratrie ne me suportent pas surtourt la 3eme , qui refuse tout dialogue. Par exemple, il y a5 semaines, ma mer pour ses 80ans m a »harcellée plusieurs soirs , en disant qu elle voulait repondre favorablemnt a un pretre a qui elle avait dit qu elle voudrais bien aller feter ses 80 ans a Alger où elle est née. Au bout de 5′ fois j ai dis , veux tu que nous t aidions a organiser ce voyage! Oui oui dit elle , je fais pars de son envie a mes frere et soeurs ce qui m ademandé courage car en tant qu ainée detestée!!! je ne vouais pas prendre d initiative pour organiser la nniversaire!!mais rien ne se faisant quand mamere a dit son envie d aller en algerie, j ai pensé qu elle pourrait etre heuresuse d y aller. me voilà partie a Marseille avec elle pour chercher son visa nous rentrons elle ravie entre tempe j ai passé une soirée a chercher un billet de bateau et d avion car elle veux les deux a la fois!!!
    mma seour repondd favoracblement mais propose qu elle ne parte as de Marseille mais apres un gouter chez elle avec la famille
    et qu elle parte le lendemain d’ Orly! bref tout se met en place et puis le soir!! elle debarque et dis je pars pas !
    Delphine dit que c est trop dangereux , j etais assez fachée car j avais une fois de plus passée et donné de mon temps !!! pour ma mere!

    je vous jure que plus jamais me suis dis je ferais quelque chose pour elle et bien il y a5 jour sje susi allée lui achetée un superbe sac!!

    et j ai fais une enorme betise! je lui ai repris! car apres ces oh c est trop beau !! et autre emotion enfantine avec larmes ( fausses) rt passant a autre chose comme d habitude coups de telephone et toutes ses incoherences et autres toile d arraignée qu elle manipule a la perfection!!!!

    oui je lui ai confisqué car pas de merci et un « diviser pour mieux regner , » où j ai pris conscience qu elle se fichait d emoi

    Voilà aors la grande soeur mechante?? non il y ades moyennes et petite soeur qui n auraont jamais finie d eleur jalousie!

    et je ne peux rien faire! car toute tentative de gentillesse , mes soeurs ne le suporte pas! merci si vous avesz des conseils , bon weeek end ,

    Anne

    • Deux niveaux de lecture… Un niveau communication où il serait bien que vous arrêtiez de faire la sauveuse et commenciez à vous occuper de vous à accepter d’aller bien même si votre mère et vos soeurs vont mal. Un autre niveau est celui de la dynamique familiale, à savoir si vous ne représentez pas une personne de sa famille, une grande soeur ou sa mère morte prématurément. Est-ce le cas ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.