Qu’est-ce qui est le plus important pour vous : l’amour, le bien-être de vos proches, la liberté ? Nos besoins peuvent être hiérarchisés. En les explicitant, vous pouvez résoudre vos dilemmes.

Ce protocole, que j’ai appris avec Olivier Lockert, qui a fondé l’IFHE, se passe en 3 parties : une première liste consciente, une première hiérarchie consciente puis une inconsciente, celle qui a le plus de valeur.

1. Ecrivez consciemment une première liste

Qu’est-ce qui vous fait plaisir dans la vie ? Est-ce quand vous allez à l’école, en famille ou quand vous vous détendez ? Qu’est-ce qui vous motive dans la vie ? Le sport ? La pêche ?

Faites une liste de vos besoins liés à chaque environnement.

Voici quelques exemples : la paix, la connexion, l’amour, l’unité, l’humour, la créativité, le contact… Imaginez les environnement suivants et faites la liste des besoins que vous couvrez.

  • Au travail : sécurité matérielle
  • En famille : contribuer au bien-être des autres
  • Avec vos amis : empathie…
  • Seul : paix, tranquillité

Complétez cette liste en cherchant un besoin supérieur.

Imaginez-vous ayant rempli un besoin, l’empathie par exemple. Sentez l’empathie à l’intérieur de votre corps. « Y a-t-il un besoin plus important que celui-là ? » Si la réponse est oui, notez-le.

Par exemple, « y a-t-il un besoin plus important que l’amour ? » Si votre réponse est la paix, notez-le et rajoutez-le à votre liste.

2. Hiérarchisez vos besoins 2 à 2

Faire la liste de vos besoins découverts précédemment. Les hiérarchiser en les notant de 1 à 10. Le « 1 » étant le premier, en haut de l’échelle.

Besoin / valeur Rang Nombre de bâtons
 Apprentissage
 Paix
 Amour
 Spiritualité
 Empathie

Ensuite, comparez-les deux et deux en partant du haut. Prenons l’exemple de l’apprentissage et de la paix. Si vous imaginez vivre dans un monde où toutes les personnes sont en paix et où toutes les personnes ont envie d’apprendre, lequel préférez-vous ? Si vous préférez un monde en paix, mettez un bâton devant la paix. Si vous préférez celui d’apprentissage, mettez un bâton devant l’apprentissage.

Faites ainsi pour tous les besoins et comptez les bâtons. Vous arrivez à une deuxième liste ordonnée. Qu’en pensez-vous ? Vos besoins essentiels ont-ils changé ?

3. Prenez de la graine

Maintenant, imaginez que vous êtes une petite graine plantée dans le sol. Vous êtes au milieu de la terre et, au-dessus de vous, il pleut. L’eau s’infiltre dans la terre et vous arrose abondamment. Vous vous nourrissez des nutriments, des éléments qui vous entourent et de l’humidité ambiante. Vous grandissez petit à petit, avez de plus en plus de force jusqu’à ce que vous sortiez de terre. Vous ne savez pas encore quel arbre ou quelle plante vous êtes.

  • Vous sentez simplement la solidité de cette tige centrale qui représente la première valeur. Laissez venir un mot qui nomme cette première valeur essentielle pour vous. Ensuite, quand cet axe central a suffisamment grandi, sentez les branches qui partent de cet axe.
  • Sentez cette première branche qui sera à droite ou à gauche, en face ou derrière, qui représente une deuxième valeur essentielle pour vous. Notez cette deuxième valeur.
  • Et passez à la branche suivante.
  • Laissez ainsi votre arbre votre fleur ou votre plante pousser jusqu’à ce que vous ayez quatre ou cinq valeurs essentielles telles que la vie, l’amour, la plénitude, le plaisir et le partage, au choix de la plante qui pousse.

Comparez les valeurs que vous avez eues dans la première partie de l’activité et celles de la deuxième partie. L’ordre des valeurs de la deuxième partie a plus d’importance. Elles sont plus inconscientes. Une valeur nouvelle est-elle apparue ? Une valeur que vous recherchiez dans la première activité était-elle déjà en vous ?

Pour aller plus loin

Quelles valeurs ou besoins avez-vous trouvé ? Les miennes sont la connexion, l’amour… Laissez-moi un commentaire sur vos valeurs essentielles.