Le point crucial d’une séance de médiation est la reformulation des besoins de chacun. Il est possible, dans un groupe, de prendre un représentant de la personne avec qui vous voulez effectuer la médiation. En voici un exemple.

La personne, un homme, souhaitait aborder avec sa compagne dépendante de l’alcool. Nous avons respecté les étapes de la médiation en la précédant de deux prémédiations particulières.

1. 1er entretien préliminaire avec le partenaire

Il est essentiel, dans cet entretien préliminaire, de recentrer la personne sur ses besoins et non sur un jugement sur sa partenaire. Dans notre cas, la partenaire appelait plusieurs fois dans la journée, jusqu’à trois fois en un quart d’heure son partenaire quand elle avait bu. Il a été assez facile de formuler l’événement en lieu d’un jugement ou de mentionner l’alcool.

Quelques personnes, dans l’assistance, pensaient qu’il était important de parler d’alcool. Je ne suis pas de cet avis. Pour moi, il est important d’aller dans le besoin insatisfait du partenaire de la personne dépendante.

2. 2e entretien préliminaire avec la représentante de la partenaire

Dans notre cas, une personne à joué le rôle de la partenaire. Elle expliqua qu’il était très difficile de supporter le stress dans son travail, et qu’elle buvait pour l’évacuer. Elle ne voulait surtout pas que son partenaire s’en aperçoive. Son besoin était d’avoir confiance dans la relation. Elle avait aussi une demande de soutien, mais qui n’était pas orienté vers son partenaire. Elle désirait un soutien extérieur, tant dans la gestion de son stress que de retrouver sa liberté vis-à-vis ceux de sa dépendance à l’alcool.

3. Médiation

Il est très important de séparer la reformulation des besoins à la recherche de solutions.

3.1 Reformulation des besoins du partenaire

voici à peu près la formulation du partenaire :

Je tiens beaucoup à notre relation et j’apprécie beaucoup la connexion que l’on a entre nous. Quand tu me téléphones plusieurs fois en une heure dans la journée, je suis triste de perdre cette connexion que j’ai et que j’apprécie avec toi.

La personne, qui représentait la partenaire, s’est d’abord sentie responsable de la tristesse son compagnon. Il a été nécessaire de reformuler le fait est que la tristesse venait de la perte de la connexion et non de l’alcool. Elle fut aussi été étonnée que son compagnon s’en aperçoive.

3.2. Reformulation des besoins de la partenaire

Le premier besoin exploré était le besoin de soutien. En recentrant un besoin éventuel que pouvait remplir son compagnon, le besoin de confiance en la relation est apparu.

Il fut facile au partenaire de reformuler le besoin de sa partenaire d’avoir confiance en la relation.

3.3  Recherche de solution

La partenaire, en téléphonant à son compagnon voulait être rassurée sur la qualité de la relation. Une solution qu’elle proposa fut que son compagnon lui rappelle les projets à venir ensemble.

Comme elle ne désirait pas que son compagnon la soutienne dans une thérapie ou un soutien psychologique éventuel, il était important de pouvoir retenir un domaine dans lequel son compagnon pouvait l’aider et de rétablir un certain équilibre, qu’elle fasse quelque chose  pour remplir son besoin de connexion de son compagnon.

La représentante accepta de parler mensuellement avec son compagnon des progrès qu’elle pouvait faire avec une aide extérieure.

4. Debriefing

Voici ce que déclarèrent les personnes impliquées dans la médiation :

  • La représentante de la partenaire dépendante de l’alcool déclara qu’il fut facile d’entrer dans le rôle alors qu’elle ne buvait pas.
  • Le partenaire découvrit que son besoin de connexion était très important dans sa relation. Il fut soulagé de pouvoir aborder la question plus sereinement avec sa partenaire.

Dans un tel jeu de rôle, il est important de donner de l’empathie à la personne présente qui en a besoin. La représentante a été capable à la fois d’entrer dans le rôle et de donner de l’empathie à la personne qui avait demandé la médiation.

Pour aller plus loin

Liv Larsson a écrit 2 livres en anglais, dont l’un, excellent, sur la médiation, que vous pouvez commander sur le site de lulu.