Le besoin de reconnaissance

Nous avons célébré le besoin de reconnaissance dans notre groupe de pratique.

oeil

Que signifie-t-il pour chacun d’entre nous ?

Le besoin de reconnaissance

Voici ce que chacun a indiqué ce qu’il représentait pour lui et dans quel cadre il était satisfait :

  • Pour moi, c’est plus de l’appartenance, de l’empathie et de l’acceptation de qui je suis sans jugement. Il est rempli quand j’arrive dans un groupe où l’on me souhaite la bienvenue. Cela me procure une détente et une chaleur dans le ventre.
  • Je me sens légère, bien à ma place détendue. Je perçois mon coeur. Il est proche de la bienveillance et de l’approbation. Je connecte ce besoin à la fin d’un atelier d’écriture, pendant la régulation, quand je termine un mobile ou quand mon petit-fils me dit merci.
  • Ce besoin est proche de l’affirmation pacifique. Je le contacte quand j’ai réussi à exprimer tout ce que j’ai voulu exprimer.
  • Quand des personnes reconnaissent mes compétences, qu’elles me font confiance et que je puisse me dire que je suis quelqu’un de bien.
  • Quand je me sens exister, reconnu par la vie. Je ressens de la détente, de la paix, à ma place. Je me sens en congruence par rapport à ce que la vie propose. Quand je reçois un texto d’une personne que j’ai aidée. Je sens vraiment alors que j’ai contribué à son bien-être.
  • Mon besoin de reconnaissance est satisfait quand la relation à l’autre me fait sentir que j’ai pu contribuer à la satisfaction d’un de ses besoins, par exemple avoir pu contribuer à son bien-être. Je me sens reconnu quand je peux amener l’autre à sourire, à apporter un peu de légèreté dans sa vie. Quand je me sens reconnu, je me sens à ma place dans la vie, sur cette terre. Je me sens utile aux autres et je jette un regard bienveillant sur moi-même.

Comme vous pouvez le constater, il est important de décliner ce besoin et de donner des exemples. Il peut s’apparenter à une célébration de la vie, à une contribution au bien-être d’autrui, à une sensation d’exister ou de bienveillance envers soi. Que représente-t-il pour vous ?

Pour aller plus loin

Pour l’Analyse Transactionnelle, le besoin de reconnaissance est une recherche de « caresse », d’échanges valorisants. Vous pouvez lire :

Si vous avez des remarques, laissez-moi un commentaire.

4 réflexions au sujet de « Le besoin de reconnaissance »

  1. Besoin d’être utile en repondant aux besoins de traduction envers mes parents, de satisfaire mon chat…d’informer clairement mes élèves, d’apporter d’utilité dans un groupe de spiritualité pour les personnes malentendantes.

    • Besoin de contribuer au bien-être des parents, du chat, des élèves, aux personnes malentendantes. Effectivement, le besoin de contribuer était présent dans les réponses du groupe…

  2. Ce que je vois ici c est que les personnes identifient leur besoin et meme s’il n ‘est pas satisfait dans leur présent , elles se remémorent des situation du passé ou il fut satisfait et du coup se trouvèrent heureuses et détendues car se sentant reliées avec ce qui fait leur raison d’être.

  3. Ping : Tu ne ressens rien |

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.