Dans notre groupe, nous avons échangé sur le besoin de célébrer la vie, d’avoir confiance en elle.

Voici ce que chacun de nous a exprimé dans quels moments ce besoin était satisfait.

La demande initiale

Une personne se plaignait des “mécréants” (ceux qui ne croient pas) avec qui il était impossible de parler. Parmi les besoins insatisfaits proposés (spiritualité, connexion, partage, espoir et célébration) Espoir et Célébration de la vie ont été retenus. Les participants avaient le choix du besoin, Espoir ou célébration de la vie.

Les réponses des participants

Voici les conditions de satisfaction de chaque besoin :

Espoir :

  • Dans les échanges ou je me sens connecté avec autrui.
  • Quand je me sens connecté avec l’humanité.
  • Quand les planètes s’alignent face à un problème.
  • Quand j’entends une chorale d’enfants.

Célébrer la vie :

  • Quand j’ai appris 25 lignes d’une chanson.
  • Quand je vis un plaisir très simple.
  • Quand je retrouve un objet perdu.
  • Quand mon voisin a envie de l’armoire dont je veux me débarrasser.

Une semaine plus tard, je reçois cette réaction :

Un petit retour sur la séance de jeudi : il semblerait que sensations, émotions et pensées de la rubrique : “je me sens seule et “cernée” de mécréants” se soient évaporées !

Pour aller plus loin

Une chanson de Georges Brassens “Le mécréant”

Un discours d’Obama


Si vous avez des remarques, laissez-moi un commentaire.