Qu’est-ce qui te donnerait envie d’aller à l’école ?

Qu’est-ce qui pourrait motiver un enfant d’aller à l’école ?Voici un article très court qui donne des pistes motivantes.

Motivation externe et motivation interne

Plus vous insistez pour qu’une personne fasse quelque chose, moins elle aura envie de le faire. Comme le dit Alfie Kohn :

La motivation externe tue la motivation interne, disait Alfie Kohn.

Moi-même, j’ai voulu, il y a plusieurs années, être formateur en Communication NonViolente. Ayant appris que cela nécessitait 50 jours de formation, alors que j’en était à 35, de payer 1000 euros un chaperon et d’animer sous sa surveillance, je fus « démotivé » du jour au lendemain. J’ai compris que cela venait de cette pression, la « motivation externe ». La solution, pour être à l’écoute de sa propre motivation, est de se poser la question :

Qu’est-ce qui me donnerait envie de le faire ?

Comme ma réponse fut « Rien », j’ai abandonné cette idée. Quelles sont les réponses à cette question dans le cas de l’école ?

Quelques motivations internes

Voici quelques réponses en fonction des matières :

  • Français : écrire sans faire de fautes.
  • Maths : apprendre l’algorithme pour programmer
  • Chimie : faire des expériences.
  • Histoire : imaginer ce que mes ancêtres ont vécu.
  • Anglais : parler dans le monde.
  • Allemand : rien. J’aurais voulu faire espagnol ou chinois.

Ainsi, comme vous pouvez le constater, la motivation dépend bien de la matière. Une autre personne m’avait répondu, dans le cas du Français, « que l’on arrête de me mettre la pression ».

Pour aller plus loin

Trois livres de références :

Si vous avez des remarques, laissez-moi un commentaire.

Une réflexion au sujet de « Qu’est-ce qui te donnerait envie d’aller à l’école ? »

  1. Bonjour,
    Sinon il y a aussi l’option de :
    1) questionner, pour soi-même, ce qu’on croit bon/bien, notamment cette histoire d »aller à l’école » et le fait qu' »il faut aller à l’école pour apprendre » (mais pour apprendre quoi, c’est bien la question que personne ne veut poser.)
    2) faire confiance au Vivant (et un enfant, un adulte, est un être vivant) et à sa capacité innée d’apprendre ce qui lui est utile, de la façon qui lui est utile, au moment qui lui est le meilleur.
    Ce qui mène à la conclusion : pourquoi aller à l’école pour « apprendre des trucs » (mais quoi…?) alors que le monde à l’extérieur offre encore plus de possibilités d’apprendre.
    Ajouter : Cf. l’apprentissage de l’obéissance-par-peur-ou-disons-par-survie qu’on trouve inévitablement dans les relations éducateur-éduqué qui sont subies ainsi que du fait des lieux de vie et moments de vie imposés (école et classe) ; Cf. la perte d’estime de soi qui découle de l’idée (folle !) que les grands inculquent aux petits : « j’ai besoin d’un prof, qu’un grand m’apprenne (… »car moi je ne suis pas suffisant ») ; Cf. tous les êtres sur cette terre qui apprennent hors institutionnalisation de l’apprendre (= sans école), Cf. Cf. Cf. Cf. … tous les êtres qui ont bossé sur la question et ont largement fait état de l’effet de l’institutionnalisation de l’apprendre, ainsi que des effets, en chacun, d’avoir eu à se soumettre quelques 15 années ou plus de sa vie à ce système.

    Et donc si un enfant répondait : « il n’y a rien qui me motive à aller à l’école » ou même « je ne veux pas/plus y aller » (sans avoir à donner de justificatif « valable » pour les adultes), ça devrait être respecté. Ce qui est le cas quand ceux qui vivent avec ces enfants voient bien en eux des êtres à part entière, avec leur volonté propre et valable, et non des « enfants à former, à éduquer » (« puisque ce serait le rôle des adultes ?!? » Quelle folie.)
    Voir par exemple « La fin de l’éducation ? Commencements… » de Jean-Pierre Lepri, et plein d’autres ouvrages.
    Bref en tout cas, sur la question éducative, les gens du milieu de la CNV ne vont pas toujours aussi loin que je voudrais.
    Voilà, bonne soirée !
    Et merci pour le partage de vos travaux !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.